L'utilisation de gants n'est pas recommandée et peut même s'avérer contre-productive. Le "gant ne protège que ponctuellement" et éventuellement "dans une situation donnée". Et le port de gants ne doit en aucun cas se soustraire à un lavage de mains assidu et régulier. Si vous portez des gants, vous ne pouvez plus vous laver les mains.  Porter des gants peut procurer aux gens un faux sentiment de sécurité.

Or, les gants hospitaliers sont fragiles, mais agissent surtout comme une seconde peau. Ils ne permettent donc pas de se toucher le visage ou d'éternuer dedans. Et ils ne se soustraient pas au respect des gestes barrières. 

Rien de mieux donc que de se laver les mains, éviter de toucher les surfaces dans les lieux publics, ne pas porter les mains aux visages et surtout rester chez soi.