Pour les personnes asthmatiques: 

- Aucune étude clinique évaluant l’utilisation des corticostéroïdes inhalés chez les patients asthmatiques infectés par le SARS-CoV-2 n’a pu être identifiée.

- Sur la base des données actuelles, compte tenu de leur utilité dans la prévention des crises d’asthme notamment déclenchée par un virus respiratoire (y compris le SARS-CoV-2), l’évaluation du rapport risque-bénéfice des corticostéroïdes inhalés chez les patients asthmatiques est en faveur de la poursuite du traitement habituel

Pour les patients sous corticostéroïdes systémiques: 

- Chez les patients asthmatiques infectés par le SARS-CoV-2 et chez qui des corticostéroïdes systémiques sont introduits : considérer un sevrage rapide

- Les corticostéroïdes sont contrindiqués dans la prise en charge des pneumonies virales, et en particulier à SARS-CoV-2. 

Il n’est pas recommandé d’interrompre un traitement de corticostéroïdes indiqué pour une pathologie chronique (maladies inflammatoires, insuffisance surrénalienne, etc.) 

- L’administration nouvelle de corticostéroïdes doit être particulièrement prudente dans le contexte épidémique, en en pesant bien les risques et bénéfices.Je suis asthmatique, dois-je arrêter mon traitement de corticostéroïdes inhalés ?